La solution pour les services publics ? Un vrai pouvoir régional !

La solution pour les services publics ? Un vrai pouvoir régional !

Le 23 octobre dernier, 263 élus adressaient leur démission au préfet, représentant de l’Etat, pour protester contre les suppressions de services publics en Creuse.
La politique néo-libérale du gouvernement couplée au centralisme français provoque des ravages dans les services publics de toutes les régions, en particulier en Occitanie.
Le centralisme français – jamais remis en cause par les gouvernements successifs – a engendré une concentration des moyens économiques, industriels et financiers sur la région Ile de France, obligeant trop de jeunes et de demandeurs d’emploi à quitter leur région pour travailler dans la capitale. Cet exode économique forcé désertifie les départements ruraux et sert d’alibi aux fermetures de postes, de gares, d’agences diverses… Les derniers habitants de nos départements, les plus âgés, en sont les premières victimes.
Le gouvernement n’a que faire des conséquences sanitaires et sociales, il faut privatiser et rentabiliser.
L’inégalité entre l’Ile de France et les autres régions ne cesse de se renforcer sur le plan économique comme pour l’accès aux services publics. Même un rapport du Sénat le reconnaît ! ( »L’état du territoire, 04/2003 »)
Aujourd’hui, la centralisation va à l’encontre de l’égalité.
Les habitants d’Occitanie comme ceux des autres régions périphériques, sont des citoyens de seconde zone.
Egalité devant l’impôt doit signifier égalité d’accès aux services publics.

Pour nous, autonomistes, seul l’échelon régional peut rapprocher efficacement les pouvoirs de décision du citoyen et répondre correctement aux besoins locaux. Le niveau régional – doté bien entendu des financements nécessaires – est le mieux adapté à l’organisation des services publics. C’est pourquoi nous demandons une gestion régionale des services publics.
Les transferts de compétences de l’Etat vers les régions doivent être réellement accompagnés des moyens budgétaires et fiscaux correspondant aux nouvelles charges. Les pouvoirs des régions de l’hexagone et leurs ressources financières doivent être alignés sur ceux des autres régions d’Europe.
Pour l’immédiat, le Partit Occitan invite les Présidents des Régions occitanes à assumer leurs responsabilités en travaillant ensemble à l’élaboration d’un plan de maintien des services publics en milieu rural, alternative aux directives de technocrates parisiens éloignés des réalités du terrain.

Centralisme et néo-libéralisme détruisent nos régions.
Contre la désertification des zones rurales : proximité, solidarité.
Volem viure, trabalhar e decidar au país !

PARTIT OCCITAN
BP 31 , 16270 ROMASIERAS
http://partitoccitan.org
partitoccitan@free.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s