L’oeuf et la poule. Pourquoi il faut voter “OUI” au référendum sur le TCE

Certains avocats du « Non de gauche » se plaignent d’être associés à l’extrême-droite. Mais qu’allaient-ils faire dans la galère du non ?

Chaque camp est un regroupement. Dans l’arche de Noë, le vautour et le pigeon voisinaient en attendant la fin du déluge.

Les convergensces ne sont pas fortuites.

Le Oui et le Non correspondent à 2 visions politiques.

Il y a ceux qui choisissent le camp de l’Europe politique (en devenir) et parmi eux, il y a une droite et une gauche. Les degrés d’engagement pour le fédéralisme y sont variables. Nous autonomistes de l’Etat français (occitans, bretons, corses de Régions & peuples solidaires …) nous situons parmi les plus fédéralistes) mais il y a des « fédéralistes » plus soft (parfois convertis de fraîche date et certainement « de raison »).

Il y a les tenants du « tout-état-nation » chez qui se retrouvent une droite (plutôt extrême : le Pen, Villiers, Dupont-Aignan) et une gauche (plutôt extrême : Laguiller, Besancenot, Cassen, Sarre, Buffet, Chevènement …). Ils sont pour la zéro-Europe ou l’Europe minimum.

Le choix est donc entre « OUI européen » et  » NON souverainiste ».

Revenez sur l’histoire de l’Europe depuis les années 50.

Vous retrouvez les mêmes opposants à « l’Europe germano-américaine » en 1954 et aujourd’hui.
Les noms de certains partis ont changé, les thèmes ont été « mis à jour » mais le fond est identique malheureusement.
Jean Monnet, Mémoires (Livre de Poche n° 6506 – p 517)
[1951] :
« L’opposition la plus violente était celle des communistes qui, depuis le rejet du plan Marshall par l’URSS, condamnaient toute forme d’organisation autonome de l’Europe de l’Ouest. Leur campagnes contre le plan Schuman et le plan Pleven rejoignaient celles des milieux conservateurs qui refusaient le moindre changement dans les structures économiques et l’organisation de la défense du pays. Dès ce moment, il était prévisible que si le temps leur en était laissé, un nationalisme de droite et un nationalisme de gauche se rencontreraient pour faire échec aux traités européens. »

Ce n’est pas en disant « on est européen » qu’on l’est (refrain chez le « non de gauche »).

Il faut aussi s’engager positivement aux moments décisifs.

Les gens qui votent « non » se retrouvent pour beaucoup d’entre eux manipulés par des groupes qui ont une vision claire de ce qu’ils ne veulent pas : l’Europe politique.

Le social est utilisé pour appâter le client, le faire voter et à la sortie des urnes on espère avoir mis un coup de frein à « l’Europe qui dilue la France ». Certains « socialistes » sont dans cette logique malgré leurs dénégations.

Le « non de gauche » couve l’oeuf souverainiste !

Publicités

3 réflexions sur “L’oeuf et la poule. Pourquoi il faut voter “OUI” au référendum sur le TCE

  1. Pas d’accord avec cette analyse, beaucoup (dont moi) ont voté non car ils étaient pour une autre Europe, pour plus d’Europe mais pas celle qui se préfigure, pas une Europe ultra-libérale, pas une Europe du tout-anglais, une Europe satellite des Etats-Unis. On peut être NONiste et pro–européen convaincu.

  2. Voyez le résultat, un an après. Blocage généralisé de l’Europe et disputes internes qui s’amplifient. Qui se frotte les mains ? Peut-être les conservateurs d’outre-atlantique.
    Votre chevalier blanc, vous l’avez au pouvoir à Paris : Viilepin a compris votre « non », il se fait le champion du « nationalisme économique ». Il va bientôt récupérer le « produisons français » de Georges Marchais !
    Votre « non » était en réalité un « oui » à une « Europe française », mais ça personne n’en veut (depuis que Napoléon avait essayé de leur faire le coup).

    Il est curieux de voir le « gaullisme de papa » se refaire une santé, 35 ans plus tard en se prétendant pro-européen et « de gauche » !

    Je ne critique pas votre sincérité mais en voulant plus, vous avez moins. Et nous aussi, malheureusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s