Aux armes, instituteurs !

<img src= »http://ujan.free.fr/wordpress/wp-content/rps.jpg &raquo; alt= »Régions & Peuples solidaires, http://www.r-p-s.info

Toulouse, le 2 septembre 2005

L’apprentissage de la Marseillaise est obligatoire dans les écoles primaires à partir de la rentrée, conformément à la loi du 23 avril 2005. Cette obligation fut introduite par un amendement du député UMP Jérôme Rivière, connu pour sa sympathie à l’égard de l’extrême droite. Attitude somme toute logique puisque l’enseignement de l’hymne est obligatoire dans les pays au nationalisme exacerbé comme les USA, la Serbie ou l’Autriche.

« Le Chant de guerre pour l’armée du Rhin », titre initial de la Marseillaise, a été écrit par le capitaine Rouget de Lisle le 25 avril 1792 pour encourager les troupes françaises qui partaient en guerre contre l’Empereur d’Autriche et le roi de Prusse. La Marseillaise est devenue l’hymne national par une loi votée le 14 février 1879, période à laquelle la France se lance avec Jules Ferry dans les conquêtes coloniales en Afrique et en Asie au nom de « la supériorité de la race blanche » et afin de « répandre les lumières du progrès et de la liberté contre l’ignorance et la barbarie. »

En 1792 comme en 1879 c’est par les armes et le sang que la France a répandu ses idéaux d’humanité. Attitude plutôt contradictoire à l’image de la situation actuelle où l’on inculque à des enfants un chant colonialiste sanglant appelant à la guerre alors que l’Europe se construit sur des valeurs de paix et de solidarité.

La Fédération Régions & Peuples Solidaires se joint aux syndicats d’enseignants du Pays Basque pour condamner l’obligation d’apprentissage en école primaire de chant incitant à « abreuver nos sillons d’un sang impur ». Régions & Peuples Solidaires appelle en outre les instituteurs à contrer la résurgence du nationalisme belliqueux en enseignant l’hymne européen, véritable appel à la paix et à la solidarité. Le temps des Hussards noirs de la République est révolu.

La fédération Régions et Peuples Solidaires réunit le Partit Occitan, l’Union Démocratique Bretonne (UDB), Frankiz Breizh (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), le Bloc Català (Catalogne), Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti National Basque (EAJ-PNB), Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (MRS) et l’Union du Peuple Alsacien (UPA). Abertzaleen Batasuna a le statut d’observateur.

Publicités

Une réflexion sur “Aux armes, instituteurs !

  1. Une alternative à la marseillaise
    (à chanter sur l’air de Gainsbourg « la javanaise »)

    J’avoue j’en ai bavé pas vous,
    dans la boue
    A patauger dans les tranchées,
    la gadoue

    Ne vous déplaise, et malgré la Marseillaise
    Nous nous serrions les poings en pen-sant à vous.

    La boucherie chez eux chez nous,
    c’est pour vous,
    Gorge tranchée et regard fou,
    c’est pour vous,
    Ne vous déplaise, le son de la Marseillaise,
    est en nos coeurs un cri de mort et de boue.

    Ainsi j’ai déserté vos chants,
    et la boue,
    Laissé les mots patrie, nation,
    à la boue,
    Ne vous déplaise, et même la Marseillaise,
    Je l’ai jetée aux vents, aux pluies et aux loups.

    Allez défendre vos idées,
    et vos sous,
    Avec d’autres peurs, d’autres chairs,
    laissez nous,
    Ne vous déplaise,
    gardez votre Marseillaise
    De sang impur, moi je n’en vois
    que sur vous !

    J’avoue j’en ai bavé pas vous,
    dans la boue
    A patauger dans les tranchées,
    la gadoue,
    Ne vous déplaise, je préfère la Javanaise
    Cette chanson, cette rupture d’avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s