Confolens : à quoi sert la pépinière d’entreprises ?

La « pépinière d’entreprises » du Confolentais est censée favoriser les créations d’emplois dans la CCC (Communauté de Communes du Confolentais).
Selon le site internet de la CCC, cette pépinière  » met à votre disposition :
– des locaux équipés (gratuits pendant 6 mois)
– des services partagés (Fax, photocopieurs, accès ADSL)
– les soutiens d’un animateur dans toutes vos démarches (commerciales, marketing, comptable…) »
D’après le Confolentais du 27/02/2004, « le mobilier est fourni, le loyer est modique puisque les six premiers mois sont gratuits pour arriver à peine à 80 € au bout de 2 ans, éclairage et chauffage compris. L’accès à internet haut débit permet une communication rapide indispensable dans leurs professions. La pépinière devrait par la suite s’installer dans la Maison de l’emploi, un projet communautaire dont l’étude est en cours de lancement auprès des architectes. ».

Le seul problème, c’est quand on voit le style d’entreprise qui profite de ces investissements, réalisés rappelons-le tout de même avec l’argent du contribuable.

L’activité la plus importante est la promotion immobilière à destination de la Grande-Bretagne.
L’une des « sociétés » en question se propose d’offrir à l’amateur britannique de campagne limousine et de paysages « où coule une rivière », la construction clé en main de la maison de ses rêves.

http://www.boisdulac.com/

Ça peut commencer par un week-end (700 € remboursés si vous faites affaire avec Boisdulac avant le 31-12) dans les gites holidaycottagesinfrance.com à Manot avec leurs noms d’oiseaux.

http://www.holidaycottagesinfrance.com/

Vous choisissez votre terrain en bordure de village, avec vue sur la Vienne, en pleine campagne, en bord de vallée … – il y a beaucoup de terres agricoles à vendre d’après les promoteurs. Vous pourrez même plus tard éventuellement barrer le petit ruisseau qui traverse votre propriété (on a vraiment le droit de faire ça ?) pour créer l’étang dont vous avez toujours rêvé dans votre banlieue (chic, quand même, on ne s’adresse pas à n’importe qui) de Birmingham ou de Bristol…

Trois « styles » de construction de rêve sont proposés.
L’un, genre marina les pieds dans l’eau, se réclame de la Charente 😦 et devait s’implanter à Abzac sur les bords d’un étang communal avant que la population ne se révolte devant cette privatisation abusive !

Il y a aussi une « maison limousine » au look vaguement provençal « made in England » ainsi qu’une « cabane en rondins » pour les nostalgiques de Jack London. De quoi défigurer des villages de Charente Limousine pour quelques dizaines d’années ! D’autant plus que certains des terrains envisagés pourraient accueillir jusqu’à 8 maisons !

Les candidats au « dream » doivent trouver le fric (ils ont des spécialistes de l’emprunt en GB – adresse sur le site) et Boisdulac se charge de tout. Ça ne leur coûtera pas plus cher que de s’occuper eux-mêmes de la construction dit le site internet, les « promoteurs » étant rétribués « largely » par le constructeur. Qui n’est pas cité.

C’est donc une machine à vendre le pays (après l’habitat ancien, quasiment tout vendu) que la Communauté de Communes du Confolentais finance avec nos impôts.
Après l’augmentation exorbitante des prix des logements (de plus en plus inaccessibles aux jeunes Confolentais), allons-nous assister à une inflation des prix des terrains ?
Encouragée par la collectivité publique ?

La CCC, zone la plus pauvre du département de la Charente, dispose tout de même de quelques moyens financiers (1,01 % de notre taxe d’habitation) et cela n’a pas échappé à certains – nous avons déjà mentionné d’autres cas sur ce blog .

Une pépinière devrait servir à  »incuber » les entreprises quelques mois tout au plus. Nos promoteurs immobiliers semblent s’y plaire, il étaient déjà la début 2004.
Vous me direz qu’à 80 € par mois, le deal est meilleur que chez Tony Blair. Ici tout est compris : fax, photocopieur, ADSL, chauffage, éclairage … French hospitality, isn’t it ? 🙂

La  »vache à lait limousine » a la mamelle généreuse pour qui sait la traire.

On aimerait voir se créer de véritables emplois au pays. Afin que les jeunes du Confolentais puissent s’installer ici. Et s’ils ne sont pas motivés aujourd’hui, qu’on trouve les moyens de leur en donner l’envie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s