Bientôt, ICI, Décharge-Land, le pays où la vie est moins longue !

C’est du délire.
On en est au troisième projet de décharge dans la zone Ansac-Roumazières :
1.Le Bois de Lacaud (Ansac) avec APROVAL pour des DIB (70000 t/an)
2.Le Chêne (Ansac) avec EDISIT pour des DIB (50000 t/an)
3.Les Frégnaudies (St Laurent de Céris) avec EDISIT ou CALITOM (ex SVDM, syndicat départemental des déchets ménagers) pour des OM + DIB (20000 t/an)
soit annuellement une capacité de 140000 t.
La Charente Limousine produit environ 13000 t/an. (dix fois moins !)
NB : On avait déjà l’AFFIT (Roumazières) fermée en 1983 et renfermant peut-être quelques fûts de dioxine de Seveso … sans compter l’arsenic, le pyralène, les piles et tout ce qu’on veut ignorer « pour ne pas affoler les populations » et qu’on a pudiquement recouvert d’une chape de béton.
Nos meilleurs souvenirs aux habitants du pays d’ici 50 ans !
Mais le peuple résiste à travers ses associations de défense : CIGALE, CIRRE, RAPASSE …
Le pouvoir veut en finir avec ces résistances rurales qui « freinent le développement économique ».
Il est vrai que nous avons des experts sur la question des créations d’emploi.
En Europe, la France est en 5éme position pour le taux de chômage: Pologne (17,4%), Slovaquie (16%), Grèce (10,1%), Allemagne (9,3%) et France (9,2%).
Comment donc les croire quand ils nous affirment qu’ils vont créer des emplois avec les déchets ?
Que ça vaut le coup de sacrifier les nappes phréatiques, l’environnement, la couche d’ozone…
Comment les croire quand leur échec est si patent, leurs garanties de sécurité si peu plausibles (relire les articles sur le scandale de l’Affit en 1980-83 , sans compter le nuage de Tchernobyl, le sang contaminé, l’amiante et le chicungunya …
Qui sont les experts ?

  • L’administration qui avait à l’époque donné son feu vert à l’ACODEC (arrêté du préfet de Charente, du 4/06/1980) pour l’exploitation de l’Affit à Roumazières ? Pour finalement fermer cette décharge en 1983 sous la pression de la population et du scandale de la présence de déchets chimiques non autorisés (certains encore non identifiés à ce jour).
  • Le MEDEF qui n’a jamais mis l’environnement et la qualité de vie au top de ses préoccupations mais plutôt les profits ?
  • Les DRIRE, DASS and co, grevées par le manque de personnel et prêts à toutes les disciplines administratives ?
  • Les cabinets d’études soumis au bon vouloir de leur employeur ?
  • Les élus (sauf quelques-uns qui pensent à leurs enfants) prêts à voter n’importe quoi pour être tranquille et se débarrasser ? Qui ignorent absolument le b-a ba de l’écologie, les questions de pollution, quant à un développement durable … n’en parlons pas.

Nous en sommes là.
Le Pays de Charente Limousine peut changer son nom en Pays des Décharges.
WELCOME TO DECHARGE-LAND !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s