Mauvais coup contre la Charente Limousine

Dans le département de la Charente, l’arrondissement de Confolens est la seule entité administrative regroupant un ensemble culturellement cohérent, le Confolentais, d’ailleurs regroupé en un seul Pays, le Pays de Charente Limousine.
Les autres zones occitanes du département, se retrouvent dans des arrondissements où elles sont minoritaires.
Cette identité forte de la Charente limousine en fait une pays un peu (beaucoup ?) à part dans le département.

Le caractère limousin s’y affirme souvent en contradiction avec le reste de la Charente (cagouillarde…).

Les regards sont tournés vers Limoges, comme l’histoire (Résistance), l’économie – industrie et agriculture -, les liens familiaux, la langue occitane …
Certains doivent être gênés par cette réalité limousine dans le département 16, fruit du découpage / démembrement des révolutionnaires 1790.

C’est pourquoi l’on tente, en bonne logique technocratique de diviser le département en 3 : nord, sud et centre. Ce qu’ils appellent des « territoires pertinents« .

Et les réalités culturelles, direz-vous ?

Justement, l’objectif est de les détruire, aussi bien celle du Ruffécois, poitevine-saintongeaise que celle du Confolentais, occitane. On mélange, on touille bien, à la sortie un bon « territoire » sans identité, apte à une administration bien standardisée, comme on en a toujours rêvé au fond des bureaux de l’administration jacobine.

Pour cela la carotte est grosse : l’Emploi.

Une nouvelle usine à gaz intitulée « Maison de l’emploi« , regroupant divers services et sigles abscons est censée « optimiser le service rendu aux demandeurs d’emploi mais aussi aux salariés et aux entreprises« . (CL du 14/10/2006, p. 20)

Nous avions déjà dénoncé cette campagne dans http://ujan.free.fr/wordpress/?p=75

Pour la Charente Limousine, l’union doit se faire avec le Pays d’Horte & Tardoire avec qui les convergences sont vraiment nombreuses : problèmes industriels et agricoles, transports, culture occitane, emploi des jeunes…

Les

La priorité, c’est le regroupement de la Charente occitane, non son éparpillement.

C’est à travers les « pays » que peut se mettre en place un développement durable démocratique. Le renforcement de structures « administratives » conçue au XVIII ème siècle ne saurait répondre aux problèmes d’aujourd’hui.

Chacun sait que le « département » est une structure condamnée à terme. Le rôle des élus du peuple est-il vraiment de le maintenir artificiellement en vie ?

Publicités

Une réflexion sur “Mauvais coup contre la Charente Limousine

  1. « Conforter l’arrondissement de Confolens » ?
    Mais c’est pour mieux t’étouffer, mon enfant 😦

    Qui nous dit que, d’ici quelque temps, un nouveau recentrage administratif – pour plus d’efficacité et pour faciliter les réunions et les déplacements -,… ne nous imposera pas un déménagement de la sous-préfecture à Ruffec (avec son TGV, RN 10, plus près de Poitiers…) ou à Mansle (plus près d’Angoulême, …)
    Qu’en pense-t-on à Confolens ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s