Vers la privatisation de Calitom ?

Revoici APROVAL dans la Charente Libre du 07.11.2006
« Aproval-Sita agrandit son site de Mornac et se lance dans les ordures ménagères »

Après les « déchets non radioactifs d’installations nucléaires de base » (???) du 24/10/2005, qu’ils désiraient « traiter » [voir], Approval s’attaque aux ordures ménagères,les « sacs noirs »:

« Nous sommes autorisés à accueillir les ordures ménagères brutes – les sacs noirs – qui seront collectées et amenées sur notre site de Mornac par les collectivités en charge du ramassage, et nous les transférerons aux centres d’enfouissement les plus proches. Nous ne ferons pas de traitement sur place. L’objectif est de limiter les transferts en camions dans le département. » déclare le Secrétaire général d’APROVAL.

env_tri_sac_noir.gif

Par « collectivités en charge du ramassage », faut-il comprendre entre autres « CALITOM, le service public des déchets » ?

Une « privatisation rampante » en quelque sorte.

Entre public et privé, dans le déchet c’est « copains comme cochons », si l’on peut dire 🙂
Je te sous-traite ma décharge si tu prends ma collecte, je prends tes déchets mais tu me couvres de ton parapluie public, tu es privé mais tu remplis un service public, je suis public mais j’utilise le privé…

tessons.jpg

Au citoyen de base de se dé…brouiller pour démêler l’écheveau.
Certains élus font « confiance au public pour les décharges » [entendu mainte fois en réunion publique].
On se demande de quel « public » ils parlent. Ou bien ils se trompent ou bien ils nous trompent …

Publicités

Une réflexion sur “Vers la privatisation de Calitom ?

  1. Je suis plus qu\’étonné de découvrir ce texte ; quelqu\’un qui s\’interesse à la vie de notre département ne peut comprendre ce qui est annoncé
    CALITOM reste un Syndicat de communes et de communautés qui sera toujours administré par des élus, ceux d\’aujourd\’hui et ceux qui se feront élire lors des prochaines élections
    La collectivité n\’a aucun lien statutaire avec les entreprises, ni APROVAL, ni une autre ; par contre celles-ci sont des prestataires et fournissent des biens et des services à la collectivité dans le respect des différents codes dont celui des marchés publics qui n\’est pas le moindre.
    Que certains fantasmes, y compris dans certaines entreprises, croient et disent que les élus sont tous pourris, tous achetables, j\’en passe et des meilleurs, n\’a rien à voir avec CALITOM
    Nous gardons la maîtrise de toutes les opérations et le choix des entreprises se fait après appel d\\\’offres par une commission d\’élus. Pour éviter toute pression, je (Jean REVEREAULT) ne préside pas cette commission et j\\\’en ai délégué la présidence à un élu qui n\’est pas vice président, Serge BAUCHAUMAR. La commission fonctionne ainsi (avec le concours de la Direction de la Concurrence et des Prix, du Trésorier payeur) de façon autonome et ses décisions SONT TOTALEMENT RESPECTÉES par le le Président, le Bureau et le comité.

    En ce qui concerne APROVAL, cette société a obtenu le marché du casier de Ste Sèvère après appel d\’offres et rien ne dit que lors de la prochaine relance du marché elle sera retenue. C\’est ce qui s\’est passé sur les marchés de valorisation des papiers cartons, plastiques de la collecte sélective qui ont été dévolu après appel d\’offres, à d\’autres sociétés malgré le fait qu\’APROVAL les détenait tous avant.

    En ce qui concerne les choix entre travail en régie et prestation de service, la position de CALITOM est celle de la recherche de la meilleure efficacité du service rendu aux habitants associée à la recherche du coût minimum. Ainsi 53 % de la collecte traditionnelle (sacs noirs) est faite par les équipes CALITOM et le reste par des entreprises.

    Voici rapidement quelques uns des éléments qui font sens pour nous mais je dois ajouter cher Jan, je suis un peu surpris de cette analyse lapidaire de la vie locale, qui laisserait entendre que dès qu\’une entreprise travaille pour une collectivité, il faille en déduire des accusations aussi graves.
    Je crois avoir démontré depuis que je suis président, et mes collègues m\’ont suivi, que notre projet était d\’abord un projet politique, mieux vivre ensemble, mieux protéger nos ressources naturelles, contrôler la gestion publique avec le concours de tous ceux élus et non élus.
    Je reste à disposition pour débattre, échanger, m\’informer.
    Salutations
    Jean Revereault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s