Fusion franco-britannique : les médias inventent l’eau tiède.

Le microcosme médiatique, BBC en tête, excusez du peu, suivi de nombreux journaux et blogs parisiens, découvre un projet de fusion franco-britannique proposé par Guy Mollet en septembre 1956.

Le goût du sensationnel (et du sondage bidon « pour ou contre la fusion »…) se double d’une stupéfiante ignorance de l’histoire récente.
En effet, ce projet de « fusion franco-britannique » n’était pas une nouveauté.

Il apparaît dans les Mémoires de Jean Monnet en date du 16 juin 1940 et fut soutenu activement par le Général de Gaulle !

monnet.jpg

Toutes les références de ce fait dans :
Jean Monnet
« Mémoires » , p.25-30, Livre de poche n°6506

sur
http://fr.wikipedia.org/wiki/1940

Juin 1940.
[…]
* – 16 : le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni.

[…]

sur  😦
http://gaullisme.free.fr/GEIAParenthese.htm

« Le 16 juin 1940, dans un contexte certes plus dramatique mais de même nature, Charles de Gaulle avait ainsi soutenu un projet de fusion franco-britannique[21] :

« A l’heure du péril où se dessine la destinée du monde moderne, les gouvernements de la République française et de la Grande-Bretagne, dans l’inébranlable résolution de continuer à défendre la liberté contre l’asservissement aux régimes qui réduisent l’homme à vivre d’une vie d’automate et d’esclave, déclarent :

Désormais la France et la Grande-Bretagne ne sont plus deux nations, mais une nation franco-britannique indissoluble. Une constitution de l’Union sera rédigée, prévoyant des organes communs chargés de la politique extérieure, économique et financière et de la défense de l’Union. Chaque citoyen britannique devient un citoyen français (…) ». »

Publicités

3 réflexions sur “Fusion franco-britannique : les médias inventent l’eau tiède.

  1. C’est vrai qu’une fédération de la France et de la Grande-Bretagne paraît hautement improbable de nos jours, bien que les échanges de population soient plus importants que jamais entre les deux pays ! Par contre l’idée de réunir la France et l’Allemagne au sein d’une République fédérale bi-nationale qui a surgi (ou resurgi) récemment me semble plus intéressante.

  2. Pingback: Riviera Blog » Mollet and the mediasphere

  3. As you write on Riviera Blog :
    « A few hours before the broadcast, Thompson publishes on the BBC News site a 700-word summary which necessarily removes a lot of the context, and adds a few quotes from flabbergasted academics and politicians. Reuters summarises further, to 400 words. »

    « Apparently, no one bothers going back to the source and listen to the BBC programme »
    Is everyone supposed to listen to everything on the BBC ?

    Like everyone else, I reacted to the news on the radio and local press and reminded people that the idea wasn’t a new one. Even a French nationalist like De Gaulle had favoured it at a time (1940) !
    Ok, if the BBC mentionned the fact. But that didn’t appear in the summary of the programme:
    http://news.bbc.co.uk/1/hi/uk/6261885.stm

    Of course, presenting Mollet’s proposal as something new and a « BBC discovery » was supposed to stir people’s curiosity… « le goût du sensationnel »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s