Déchets en Charente Limousine : faire le bon choix, le 10 juin.

« Déchets: les travaux débutent à Sainte-Sévère

[…] [La décharge] de Poullignac ferme en septembre. Celle de Rouzède devrait tenir jusqu’en 2009, peut-être 2010. La clef de voûte des déchets départementaux reste donc Sainte-Sévère qui devra absorber les 70.000 tonnes de détritus stockés par Calitom. Une situation qui devrait se débloquer dans les années à venir, lorsque l’agrandissement de Poullignac, dans le Sud-Charente, aura été réalisé et quand le syndicat départemental des déchets aura trouvé un lieu d’implantation d’une troisième décharge dans le nord-est du département.
Pourtant, Jean Révéreault est serein.
[…] » La Charente Libre : 08.06.2007 – Richard TALLET.

Dès le 18 juin, les élections terminées, les promoteurs de décharges (publics ou privés) relanceront le harcèlement. Déjà, ils préparent le terrain dans la presse.

Ansac ? St Laurent-de-Céris ? leurs projets sont déjà connus.

En sous-main, ils travaillent des élus crédules, cherchant les communes aux abois financièrement. On les signale à Manot ! …

Que nous proposent les candidats ?

Jérôme Lambert écrit sur sa profession de foi :
« A vos côtés, votre député s’est mobilisé contre les projets privés d’enfouissement des déchets dans le Confolentais ».

Vous avez bien lu : « les projets PRIVES« .

Pour ce qui est des projets CALITOM (syndicat départemental), Jérôme Lambert est clair : il les soutiendra.

C’est évident : une décharge publique ne pollue pas : souvenez-vous du scandale de Poullignac, en Sud-Charente, avec le bétail empoisonné, les champs stériles et les cancers des fermiers voisins de la décharge (publique !)

De même, du côté des Verts, qui comptaient dans leur rang, jusqu’à récemment, Jean Revereault, patron de CALITOM.

Les Verts-Charente soutiennent l’enfouissement des déchets, d’autant plus que cela se passe à l’écart d’Angoulême.

Le porte-parole des Verts-Charente est même le promoteur du dernier « plan départemental » comportant en plus des décharges, un incinérateur !
A La Couronne, où il est maire-adjoint et médecin ! Bonjour l’écologie, la logique et la clarté !

La candidate UMP se déclare dans le dernier Confolentais (7/06/2007), « sceptique sur l’enfouissement des déchets », façon élégante de noyer le poisson.

Quand on connaît la connection MEDEF-UMP, on imagine que ce scepticisme se laissera aisément convaincre. Si elle était élue, ses « soutiens de poids » sauront faire avancer les choses dans l’intérêt du lobby pro-décharges, il y a trop d’intérêts en jeu.

Je suis le seul candidat qui s’est opposé, s’oppose et s’opposera aux projets de décharge, dans le Confolentais et ailleurs en Charente.

Présent sur le terrain, dès le début, dans les réunions et manifestations depuis des années, j’ai aussi contribué à la réflexion des associations de défense.Je soutiens une véritable politique alternative pour les déchets, déjà en oeuvre en Vendée (St Philibert), en Alsace (Portes d’Alsace) : l’Objectif Zéro-Déchet.Pensez-y en mettant votre bulletin dans l’urne.En votant Jean URROZ, le 10 juin, vous direz NON à la gestion à court terme, à la destruction de notre environnement, et OUI à une écologie prise en charge par tous et à un monde vivable pour nos descendants.
Téléchargez ce texte pour le faire connaître à vos amis (A4 .pdf)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s