68% des Français se déclarent favorables à l’inscription de la reconnaissance des langues régionales dans l’article premier de la Constitution

Post dédié à tous les intégristes jacobins, aux commandes au Sénat, à l’académie française, dans le courrier des lecteurs de la Charente Libre et à son éditorialiste amateur de cassoulet 🙂

  • Les Français favorables aux langues régionales dans la Constitution (sondage)

    21/06/2008-[12:17] – AFP

    RENNES, 21 juin 2008 (AFP) – Les Français sont largement favorables à l’inscription de la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution, selon un sondage CSA pour l’édition dominicale du quotidien Ouest-France.

    68% des Français se déclarent favorables à l’inscription de la reconnaissance des langues régionales dans l’article premier de la Constitution, contre 28% qui ne s’y déclarent pas favorables, et 4 qui ne se prononcent pas. Ils sont également 70% à estimer que cette inscription des langues régionales dans la Constitution est « plutôt une bonne chose car cela marque leur appartenance au patrimoine français ». Ils ne sont par contre que 23% à trouver que ce serait « plutôt une mauvaise chose, car cela constituerait une atteinte à l’identité nationale ». 7% ne se prononcent pas. Les sénateurs ont adopté le 18 juin un amendement supprimant la référence aux langues régionales dans la Constitution, ajoutée au texte par les députés. Ce sondage a été réalisé les 18 et 19 juin par téléphone sur un échantillon national de 960 personnes, représentatif de la population française, âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Publicités

2 réflexions sur “68% des Français se déclarent favorables à l’inscription de la reconnaissance des langues régionales dans l’article premier de la Constitution

  1. Vertadièrament es una bona novèla. Pòdi pas creire que los françèses e l’autre mitat que compausa lo païs poguessen èstre contre las lengas regionalas.
    La reaccion de l’academia e la del senat son , me pareis , las darrièras manifestacion del cauvinisme franchouillard.
    Praquò sem fòrçats de reconeisser que i a de monde aligats per nos aroïnar dusca la mòrt. Aquel monde que prècha la libertat de pertot dins lo monde ; pòd pas endurar l’idèa qu’aja dins l’exagona d’autras culturas vidantas.
    Cresiai de me trufar en parlant de personas que se troban destabilisadas tre que se parla breton o basc o occitan , mas aquò’s la vertat. Aquelas personas vivon din un raisve esquizofrenic onte creson d’aparar las libertats endacòm mai dins l’univèrs , mas son enrabiats tre que lor raisve buta contra las realitats fachas als nòstras lengas.
    Es aital , a nosautres de lor parlar coma a de grands malautes
    Visca lo nhac lemosin e visca Ventadorn e visca la lenga occitana.

  2. Los que s’alboran contra las lengas istoricas de França son pas republicans. Sa politica lingüistica remonta a la monarquia capecian e borbona, politica egemonista e nacionalista, que s’amerita sonque que la digam pel sieu nom. La republica, la vertadièra, es las lengas, las culturas e los pòbles de França que la faràn amassa : se que non, serem pas jamai en republica. Lo rei es mòrt, òsca los pòbles liures e egals en dreits, coma los umans que los compausan, quinas que’n sián las lengas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s