Neige : montagne occitane dans le noir, EDF dans le rouge !

Les intempéries de ces derniers jours ont plongé dans le noir et le froid plus d’une centaine de milliers de foyers du Massif Central et des Alpes, la plupart en Occitanie. Ce matin, ils étaient encore 90.000 a être privés d’électricité.

Les équipes d’ERDF, filiale d’EDF chargée de la distribution d’électricité sont mobilisées afin de réparer les lignes endommagées par les chutes de neige en Lozère où 75.000 foyers sont plongés dans le noir, ainsi que dans le Cantal, la Creuse, la Corrèze…

De trop nombreuses personnes sont victimes de la propagande « tout-électrique » des années passées. Les « rénovations à moindre coût d’installation, (mais pas d’utilisation !) ont généralisé le chauffage électrique laissant les gens sans chauffage au premier problème. Et ces situations sont appelées à se multiplier avec les problèmes climatiques et l’état du réseau.

Selon Maurice Marion, porte-parole de la CGT Energie, le problème tient aussi au manque d’entretien des réseaux. « Il n’y a pas assez d’élagage des arbres. Il est quand même surprenant qu’à chaque fois qu’il neige, il y ait des arbres qui tombent sur les réseaux« , dit-il. Le syndicaliste dénonce le manque d’effectifs et de structures de proximité pour réparer et entretenir les lignes à basse et moyenne tension..

Le porte-parole d’ERDF précise que 500 salariés et d’autres entreprises prestataires (EDF sous-traite de plus en plus), ainsi que 115 groupes électrogènes sont mobilisés. Néanmoins, les conditions d’accès sont toujours extrêmement difficiles et freinent l’avancée des opérations.

D’autant plus, que les réductions d’effectifs, la centralisation et les suppressions d’antennes locales , la politique de la hot-line remplaçant les hommes sur le terrain,  mettent ERDF dans l’incapacité de réparer rapidement.

A Ussel (19), on attendait hier des renforts de Chartres !
La connaissance du terrain montagnard ne doit pas être le fort de tels renforts ! Et donc l’efficacité…

De plus, la neige (comme la tempête de 99 en Charente et Limousin), remet à l’ordre du jour l’enfouissement des lignes aériennes.

Ruraux, n’y comptez pas !

Pour Pierre-Yves Madignier, directeur adjoint d’ERDF, « enterrer tout le réseau serait un projet pharaonique« , d’un coût estimé à 100 milliards d’euros.

Il doit être plus rentable de faire supporter par les abonnés les pannes de plus en plus fréquentes les jours de mauvais temps.

Même, Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’Energie explique la situation par « une baisse des investissements [sur les réseaux de distribution de l’électricité] entre 1994 et 2003« . Le 22 octobre 2008,  il affirmait devant l’Assemblée qu’un « effort important de rattrapage devra être réalisé dans les prochaines années pour revenir au niveau de qualité que nous connaissions à la fin des années 90« .

Devra être réalisé ?

On trouve plus aisément de l’argent (de l’Etat !)  pour investir dans la vitrine nucléaire : l’EPR de Flamanville est chiffré, pour le moment à 4 milliards d’euros soit déjà 20% de plus que prévu…

Pour l’EDF ou ses avatars,  que pèse une poignée d’habitants du Massif Central, en majorité ruraux,  vieux ou « économiquement faibles » face à l’attrait de la conquête du monde ?

Publicités

2 réflexions sur “Neige : montagne occitane dans le noir, EDF dans le rouge !

  1. Y a pas de sous pour les cambrouzes mais :

    Le FIGARO 18/12/2008

    « Après la bataille d’Angleterre, la bataille des États-Unis. À quelques semaines d’intervalles, EDF vient de se livrer à une double offensive. Avec en toile de fond la même ambition : devenir un acteur majeur du nucléaire. Des souhaits largement exaucés puisqu’après avoir pris le contrôle de British Energy, EDF vient de nouer un partenariat de tout premier plan avec Constellation. Cet électricien américain dont il détenait déjà 9,5% et dont il vient de racheter – l’accord a été officialisé hier – la moitié des activités de production et d’exploitation nucléaire. Une opération qui s’élève précisément à 4,5 milliards de dollars (3,3 milliards d’euros) et qui vient gonfler un peu plus l’enveloppe des investissements du groupe (lire ci-dessous). En retour, l’électricien français devient incontournable dans le premier nucléaire américain avec 4 000 mégawatts de capacités installées.

    À l’arrivée, EDF, dont l’association inaugurale avec Constellation (21 milliards de dollars de chiffre d’affaires) ne prévoyait que le lancement des futurs réacteurs, se retrouve aujourd’hui opérateur nucléaire aux États-Unis. C’est peu dire que Pierre Gadonneix, le président du groupe français, est satisfait : les États-Unis, avec la Grande-Bretagne, la Chine et l’Afrique du Sud font partie des quatre pays cibles du groupe français en matière de relance du nucléaire.

    L’acquisition de Constellation ne s’est pas faite sans difficultés. Outre-Manche, EDF, à la fois seul en lice et adoubé par le gouvernement britannique, était le bienvenu. Outre-Atlantique, en revanche, le sort est apparu beaucoup plus incertain. Début septembre, en effet, le milliardaire américain Warren Buffett, profitant de la dégringolade du titre de Constellation, a formulé une offre de rachat de 4,7 milliards de dollars, finalement approuvée par le conseil d’administration de Constellation.

    Expertise nucléaire

    Depuis, EDF n’a eu de cesse de convaincre les actionnaires du groupe américain qu’ils pouvaient espérer beaucoup mieux. Les convaincre également qu’EDF, fort de son expertise dans le nucléaire internationalement reconnue, était le partenaire qu’il leur fallait. Autrement dit, il s’agissait de leur montrer qu’EDF s’inscrivait avant tout sous le signe d’une démarche industrielle, synonyme d’un engagement à long terme.

    Un processus couronné de succès puisque le communiqué rédigé conjointement par EDF et Constellation mentionne très explicitement que MidAmercan Energy, la société de Warren Buffett, renonce à toute opération avec Constellation.

    Inversement, pour s’ouvrir la porte du nucléaire américain de manière opérationnelle, EDF a dû y mettre le prix. Outre les 4,5 milliards de dollars dédiés au rachat de la moitié du nucléaire, il est prévu une option de vente d’actifs (jusqu’à deux milliards de dollars) de production d’électricité à partir d’énergie non nucléaire (5 000 mégawatts de capacité). Autrement dit, EDF n’investit pas seulement dans le nucléaire américain, il se met en situation d’apporter toutes les garanties souhaitables au développement industriel de Constellation. Pas sûr que le groupe français désirait à l’origine investir dans les centrales thermiques de son partenaire américain. Mais avait-il le choix ?

    » Plus de 30 milliards seront investis dans le nucléaire britannique et américain « 

  2.  » 19/12/08 – filinfo

    ENERGIE – Encore plus de 8.000 clients privés d’électricité

    Après plusieurs jours sans électricité, plus de 8.000 clients d’EDF étaient encore jeudi soir sans alimentation électrique dans le centre de la France, en raison des fortes chutes de neige du week-en dernier.

    Sur les 18.230 clients privés d’électricité hier matin dans le Massif Central, ERDF annonçait hier en avoir réalimenter 10.000. Suite aux chutes de neige qui ont privé d’électricité 100.000 clients le 14 décembre dernier dans le Massif Central, et à une série d’intempéries qui ont occasionné hier matin encore de nouveaux dégâts sur le réseau régional, plus de 1.300 salariés d’Electricité Réseau Distribution France (ERDF) et d’entreprises externes ont renforcé leur mobilisation pour réalimenter au plus vite les 8.230 clients encore privés d’électricité hier au soir dans les départements du Puy de Dome, de la Haute Loire, de l’Aveyron, de la Lozère et de l’Ardèche.

    ERDF explique que les conditions météorologiques extrêmes (neige , verglas et vent) rendent particulièrement difficiles le travail des équipes d’intervention venues en renfort de toutes les régions de France et qui oeuvrent sans relâche depuis dimanche sur le terrain.

    Tags : électricité, edf

    © 2008 Enviro2B – Tous droits réservés »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s