Calitom contre les couches lavables

Certains membres de Kalitom, tel celui qui s’exprime, sous le chaffre « élu et responsable » dans le courrier des lecteurs de CL sur internet n’ont décidément rien compris.

« Revenir à des pots de verre pour les yaourts, aux couches culottes du passé, je ne suis pas persuadé qu’il y ait beaucoup de monde intéressé et la jeune femme qui proposait cette solution n’en a sans doute jamais utilisées. »

« Elu et responsable » n’a pas consulté le site Calitom qui nous conseille les récipients en verre plutôt qu’en plastique ! un comble…

Quand aux bébés, l’auteur doit croire qu’il s’agit d’en revenir aux borrassas et drapelas de son enfance !!!

Vu sur internet :
« Les couches lavables pour bébés

La couche lavable gagnerait à être connue de tous les futurs parents. Elle est selon moi aussi indispensable aux futurs parents que l’écharpe porte bébé. C’est un produit naturel qui peut faire réduire les déchets, faire faire des économies, etc.

La pratique des couches lavables

Pas de corvées de courses pour les parents avec ces gros paquets, ni de corvées de poubelle. Bébé est changé normalement : les couches lavables ressemblent à des jetables. On met simplement en plus un papier de protection biodégradable, qui sera jeté aux toilettes avec la selle. La couche lavable se ferme grâce à des velcros, comme une couche jetable, puis on place une culotte de protection imperméable et respirante en polyester.
Très absorbantes, certaines couches lavables comme la couche lavable ultrafit servent la nuit, d’autres comme la couche lavable kiddybips qui ont l’avantage de sécher très vite servent plutôt le jour. A chaque couche lavable son avantage. Après usage, on rince très facilement les couches lavabes sous l’eau, elles sont ensuite stockées dans de l’eau additionnée d’antiseptique, puis lavées en machine (40°-90°C). Après séchage à l’air ou au sèche-linge, elles sont prêtes à être réutilisées. Une vingtaine de couches suffisent. Cela ne demande que quelques minutes de travail par jour. Les couches lavables peuvent passer en machine avec le reste du linge, car elles sont désinfectées par l’antiseptique (je vous conseille l’huile essentielle d’arbre à thé).

Les couches lavables sont très économiques

La couche lavable est beaucoup moins chère qu’une couche jetable : une jetable de qualité comparable coûte environ 0.3€ (et coûterait beaucoup plus si le principe de pollueur-payeur était appliqué). Un bébé est changé 7000 fois en moyenne avant d’être propre. Les couches jetables coûtent donc 2100€ par enfant. On nettoie 7000 couches lavables avec 350 lessives soit 230€ (avec 0.65€ par lessive). Ajoutons à ce coût celui d’un set de vingt couches lavables coûtant 350€. Comme ces couches sont super résistantes, l’économie est pour le premier enfant de 1500€ et de 1800€ pour le suivant ! A noter que la couche lavable aide également Bébé à être propre plus vite.

Les couches lavables sont saines et naturelles

Chez Grandir Nature, les couches lavables sont en coton bio (AB) et, à l’inverse des couches classiques, dépourvues de produits chimiques. L’absence de plastique permet à la peau de Bébé de respirer et de rester à une bonne température. Bébé est à l’aise dans la couche lavable : le coton naturel non coloré, particulièrement recommandé aux peaux sensibles, n’irrite pas sa peau.

La couche lavable : écologique par nature

La couche lavable réprésente une réelle alternative aux déchets. Les jetables représentent 9m3 de déchets par enfant, soit en volume 10% des ordures ménagères. Ces tonnes de déchets sont incroyables, mais c’est la triste réalité. Et que dire de la quantité d’arbres qu’il faut pour produire la cellulose, qui n’est pas recyclée… En 2004, le Français moyen produisait plus d’un kg de déchets par jour ! Il est temps d’inverser cette tendance. Il faut dire aussi que la production d’une couche jetable consomme plus d’eau que pour laver une couche lavable !  »

Sur un autre site :
Témoignage d’une utilisatrice de couches lavables (non les couches culottes du passé) :

« Ces couches sont vraiment très simples d’utilisation:mon 5ème enfant vient d’avoir sept mois et je viens d’adopter les couches lavables sans aucun regret , elles sont très absorbantes:aucune fuite dans la journée et pourtant,elles ne sont même pas encore à leur capacité maxi d’absorption puisque je n’ai fait que deux lavages. Il est vrai qu’elles font un gros popotin mais c’est trop mignon et cela a eu un petit avantage inattendu et rigolo: je l’installe beaucoup plus facilement dans l’écharpe de portage car meilleure prise sous son gros derrière! En tout cas, le prix du lot est très avantageux…. »

Donc, Monsieur « l’élu responsable », voulez-vous VRAIMENT diminuer le tonnage des ordures ménagères en encourageant l’élimination des couches jetables ?
A notre avis, NON.

Autre exemple, vous attaquez, sans preuve, la pesée embarquée des poubelles, adoptée par de plus en plus d’organismes de traitement des déchets sur le modèle de La Porte d’Alsace… Mais IMPOSSIBLE EN CHARENTE !

Pour vous « la proposition de faire payer au poids, choisie par certaines communes a été abandonnée puisque des personnes n’avaient rien trouvé de mieux que de mettre les sacs sur le bord des routes ,dans le conteneurs du voisin ou en pleine nature. »

La réponse est ici :

ainsi que sur google en tapant « pesée embarquée« .

Il peut y avoir des gestes d’incivilité, mais celà n’est que transitoire et le système de la pesée embarquée FAIT VRAIMENT DIMINUER LE TONNAGE A TRAITER en motivant les citoyens vertueux.

Est-ce vraiment votre problème, chez Kalitom, quand vous en êtes arrivés à nourrir le MOLOCH (incinérateur) de la Couronne : « 2.500 tonnes de déchets de Calitom seront incinérés à La Couronne ». Merci pour tous ceux qui respirent…

Votre conclusion, cher « élu et responsable« , devrait servir aux maîtres qui vont enseigner la morale dans les écoles de M. Darcos :

« Il n’est pas possible de refaire le monde alors faisons confiance aux spécialistes qui proposent et aux élus qui décident. »

Le commentaire de « Elu et responsable » (dimanche 18 janvier 2009 à 20:59) :
http://blog.charentelibre.com/journal/index.php?2009/01/16/2233-calitom-hausse-de-108-des-tarifs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s