Occitan : la région Limousin doit assumer ses responsabilités culturelles.

Lo Partit Occitan -federacion Lemosin comunica ( 3 /02/ 2010) :

« Le succès rencontré par les Dictées occitanes en Limousin (Limoges, Seilhac), montre l’intérêt des Limousins de toutes générations pour leur langue.

Absent des médias (radio, télévision, presse écrite), quasiment absent de l’enseignement (1 école associative, une option dans 1 collège et 1 lycée pour toute l’Académie), mais encore présent dans la vie de tous les jours, l’occitan est une langue dominée que l’Etat cherche, par tous les moyens, à éradiquer.

Malgré l’inscription des ’’langues régionales’’ dans la Constitution (2008), malgré la Convention de l’UNESCO sur le patrimoine immatériel approuvée par la France (2003), les pouvoirs publics freinent des 4 fers dès qu’il s’agit de prendre des mesures concrètes.

Pour l’Atlas des langues de l’UNESCO, l’occitan limousin est ’’sérieusement en danger’’.

Les élections régionales doivent permettre à la Région Limousin d’assumer ses responsabilités culturelles.

Afin que la langue du peuple limousin depuis plus de 10 siècles, soit transmise aux générations futures des mesures d’urgence s’imposent :

- l’adoption par la Région Limousin d’une politique linguistique organisée avec un service et un budget spécialisés.

- la signature avec le Rectorat de la Convention prévue par la loi Fillon mettant en place un plan d’enseignement de l’occitan et en occitan (au minimum sur le modèle de Midi-Pyrénées Aquitaine et Languedoc-Roussillon)

- les créations de postes nécessaires en maternelle, primaire, secondaire, supérieur.

- le respect par les radios publiques France Bleu et la télévision publique France 3 de leurs cahiers des charges et l’inclusion en Limousin d’émissions en occitan dans leurs grilles. »

PARTIT OCCITAN – federacion Lemosin

lemosin@partitoccitan.org

Publicités

2 réflexions sur “Occitan : la région Limousin doit assumer ses responsabilités culturelles.

  1. La Charente occitane avait sa propre dictée occitane, à Charras (Charreç). La question culturelle est identique en Charente occitane. Une politique linguistique pour l’occitan y est également nécessaire et urgente. Pouvons-nous compter sur le Poitou-Charentes ? Ou faut-il un statut particulier pour la Charente occitane afin qu’elle soit rattachée au Limousin ?

  2. Il y a des carnavals à Périgueux comme à Pau, celui de Pau (www.carnavalbiarnes.fr) qui commence aujourd’hui est particulièrement festif mais également très occitaniste sans être agressivement revendicatif (mais l’ignorance et le mépris avec lesquels nos langues sont traitées dveraient leur redonner vigueur et « nhac »), alors puisqu’il y a des manifestations et que l’on considère qu’il s’agit de sympathique folklore , ajoutons y le sel et la moutarde d’une revendication légitime, servons nous de nos carnavals pour rappeler en fin de cortège qu’il y a encore beaucoup à faire pour la dignité de l’occitan dans sa variété, notamment en Aquitaine et en Limousin, pôle ouest de l’epace occitan.

    Adisiatz o adishatz coma dien en Bearn e au còp que ven emb totjorn mai de vam!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s