Nucléaire : le Sarkothon dangereux et indécent du Président

reçu de  Jean-Michel Braud, Attaché parlementaire de Yannick Jadot

 » Strasbourg, le 9 mars 2010

Le Président a donné hier au Sarkothon nucléaire une dimension internationale. Objectif : sous couvert d’intérêt général, trouver des financements publics internationaux pour soutenir une industrie nucléaire dans une impasse industrielle, économique et financière. Quitte à aligner les contre-vérités, nier les risques de prolifération et abuser les pays du Sud.

Yannick Jadot, député européen Europe Ecologie déclare :  » Avec plusieurs années de retard et déjà 2 milliards d’euros de plus que prévu, l’EPR finlandais est un fiasco industriel et financier, anticipant de peu le fiasco de Flamanville. Les Français devront payer. Partout dans le monde où les projets nucléaires devaient être financés par des consortiums privés, ils ont été abandonnés. Le Président Sarkozy voudrait faire proliférer le nucléaire dans les pays du Sud pour sauver une industrie exsangue au Nord : après la Françafrique, on assiste à la colonisation atomique ! .

De plus, pour aider AREVA, il est prêt à utiliser les rares financements internationaux sur des projets qui ne correspondent en rien aux besoins des pays du Sud.

« Et tant pis si ces pays ne disposent pas des réseaux électriques nécessaires au nucléaire, tant pis s’ils disposent au contraire d’un ensoleillement à faire rêver les experts de l’énergie solaire, tant pis si l’enjeu majeur est un développement sobre en énergie. » ironise Yannick Jadot.

Pour rassurer l’opinion publique et justifier les milliards allant au nucléaire, la France nous entretient le mythe d’une distinction entre un nucléaire du mal, celui de la bombe, et d’un nucléaire du bien, le civil. Mais cette distinction est illusoire.

« Le président défend une forme de « droit au nucléaire civil », or, c’est exactement la position de l’Iran ! Tous les programmes français de coopération nucléaire civile ont malheureusement dérivé et échoué : Pakistan, Iran, Irak et bientôt Lybie. On se souvient de cette photo de 1975 montrant Saddam Hussein en train de visiter les installations nucléaires de Cadarache en compagnie de Jacques Chirac alors Premier ministre….Le temps des apprentis-sorciers n’est pas révolu. » déclare Hélène Gassin, spécialiste de l’énergie et candidate Europe Ecologie en Ile-de-France

Décidément sur le climat, sur la prolifération, sur le développement, Nicolas Sarkozy n’a rien compris. Il fonctionne avec des recettes du passé… qui ont déjà échoué.

« On attend avec impatience l’annonce du redémarrage de Superphénix ! « conclut ironiquement Hélène Gassin.

Jean-Michel Braud

Attaché parlementaire de Yannick Jadot « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s