Le Parti Socialiste va-t’il s’engager fermement pour la sortie du nucléaire ?

Ecrivez à vos élus, connaissances,… militants du Parti Socialiste. Voici un modèle de courrier (adaptable selon les besoins).

« La situation au Japon évolue avec une rapidité très inquiétante. Après le tremblement de terre et le raz-de-marée qui a fait des milliers de victimes et des dégâts considérables, vient la catastrophe nucléaire. Personne n’en connaît l’ampleur. Elle semble d’ores et déjà majeure.

Personne ne peut continuer à prétendre que le nucléaire ne présente pas de risques mortels pour l’humanité. Personne ne peut dire que tout est prévu et que les mesures de sécurité sont optimales.

Le nucléaire à la française n’est pas plus sûr que les autres. Il faut ajouter à l’angoisse que cet accident provoque, la suspicion qui pèse sur l’information telle qu’elle est donnée sur ce sujet. Personne ne fait confiance à l’information officielle. Personne ne croit à la transparence en matière nucléaire, surtout en France, où la désinformation est une pratique systématique en ce domaine. Chacun a en tête le traitement de l’affaire Tchernobyl.

De nombreux pays d’Europe ont choisi de sortir du nucléaire.

Le Parti Socialiste va-t’il s’engager fermement dans cette voie ?

Votre réponse intéresse de nombreuses personnes et je compte la leur faire connaître.

Merci d’avance et à bientôt,

 »

Les adresses mail des députés et sénateurs :

Assemblée nationale

Sénat

Parti socialiste :

Copier coller dans le cadre prévu.

Publicités

3 réflexions sur “Le Parti Socialiste va-t’il s’engager fermement pour la sortie du nucléaire ?

  1. Une socialiste courageuse !

    « Aurélie Filippetti dénonce la «vision dépassée» du PS sur le nucléaire

    La députée et secrétaire nationale du PS à l’Energie appelle les socialistes à «une prise de conscience» et à «enfin changer de doctrine».

    Libe.fr – 16/03/2011 à 13h02

    La députée et secrétaire nationale du PS à l’Energie, Aurélie Filippetti, a déploré mercredi une « vision dépassée » de son parti sur « le risque nucléaire », appelant les socialistes à « une prise de conscience » et à « enfin changer de doctrine ».
    « Je déplore que le Bureau national soit hier soir revenu en arrière sur la proposition de moratoire sur les nouvelles installations nucléaires, sur la prolongation de la durée de vie des centrales, sur la stratégie exportatrice du nucléaire français et sur l’ouverture d’un vaste débat national qui avait été exprimée par Jean-Marc Ayrault », déclare dans un communiqué l’élue de Moselle, qui avant de devenir socialiste a milité chez les Verts.
    « J’appelle mes amis socialistes à une prise de conscience. Il n’y a aucune indécence à poser la question du risque : s’interroger sur les leçons à tirer n’empêche nullement de ressentir une émotion et une compassion profondes envers le peuple japonais », souligne l’ancienne élue écologiste.
    Selon elle, le PS « doit enfin changer de doctrine en matière de risque nucléaire et sortir d’une vision dépassée ».
    « Il a trop longtemps sous-traité les questions environnementales aux écologistes. Il est désormais temps de faire la preuve que nous savons travailler ensemble non seulement sur des accords électoraux et des répartitions de postes mais aussi sur la construction responsable d’un avenir énergétique et industriel pour notre pays », plaide Mme Filippetti.
    « On ne saurait reprocher à ceux qui ont toujours lutté contre le risque nucléaire de manifester aujourd’hui avec une acuité accrue leur inquiétude », ajoute-t-elle en estimant que, « d’un point de vue politique, cela doit être le moment d’une nouvelle page à écrire entre le Parti socialiste et les écologistes ».
    « Montrons aux Français que la gauche socialiste et écologiste sait travailler main dans la main sur des sujets aussi majeurs à l’heure d’une crise inédite », préconise la députée.
    (Source AFP) »

  2. Le PS répond :

    « Bonjour,

    Audit du parc nucléaire français

    Le Premier ministre a annoncé mardi qu’il serait procédé à un contrôle de sûreté des centrales nucléaires, répondant ainsi à une demande énoncée dès dimanche soir par le PS.

    Pour satisfaire à l’exigence de transparence et d’information, cet audit ne doit pas se limiter à la procédure habituelle de contrôles de sécurité des centrales déjà régulièrement effectués et publiés dans les rapports annuels de l’Autorité de sureté nucléaire.

    Il doit :
    – associer des parlementaires, des personnalités, des scientifiques et des représentants de la société civile extérieurs aux autorités habituellement habilitées, afin de prendre en compte la diversité des approches.
    – inclure dans les facteurs de risques évalués l’impact des modifications climatiques et des évolutions sismiques.
    – indiquer la nature des investissements et opérations de maintenance en cours ou réalisés.
    – préciser les conditions d’approvisionnement des pièces et éléments de rechange, la part de la sous-traitance et du travail précaire dans les centrales.
    – communiquer rapidement le calendrier de cet audit.

    En outre, il est urgent que le secret défense appliqué au rapport sur l’avenir de la filière nucléaire française (rapport Roussely), injustifiable sur le nucléaire civil, soit levé afin que tous les citoyens puissent disposer des éléments d’information nécessaires à la compréhension de l’avenir de la politique énergétique en France.

    Il serait également utile que les conclusions du Conseil de politique nucléaire de février dernier soient précisées et clarifiées.

    Pour que cet audit ne soit pas contesté, il est indispensable que sa composition et son cahier des charges ne soient pas critiquables.

    L’équipe de campagne
    https://www.parti-socialiste.fr/agissons-ensemble/contactez-le-ps« 

    • Vous ne répondez pas à la question. Vous devriez suivre plus attentivement l’évolution des catastrophes en cours au Japon….
      Vous ne vous posez même pas la question de la provenance de l’uranium (Niger,…), de l’avenir des déchets (pour des milliers d’années…) ou de la dissémination des installations (ventes à l’étranger). C’est grave pour un « parti de gouvernement »…

      Désolé, mais l’avenir que vous nous déssinez risque de ne pas me motiver à voter et faire voter pour vous en 2012…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s