Les nouvelles guerres de Hollande – géopolitique d’un Big Bang…

Discrédité après 38 ans de règne, le roi d’Espagne vient d’abdiquer.

Discrédité après 2 ans de règne, le roi de France vient d’édicter un nouveau «big bang territorial».

Non, il ne s’agit pas de transformer la 5ème république centralisée en république fédérale.

L’objectif se dit d’abord «économique» car chez ces socialistes l’économie est devenue l’alfa et l’oméga de la politique et qu’il faut bien appâter l’opinion… Mais l’objectif est surtout «unitaire».

Manuel Valls le rappelle le 3 juin 2014 :
« L’essentiel est de réduire le nombre de régions pour rendre nos régions plus fortes, plus compétitives », dit-il. Il y aura des « régions plus fortes sur le plan économique mais avec des moyens supplémentaires, avec toujours une idée […] l’unité du pays, l’unité de la Nation », « la cohésion de la Nation, de la République », ajoute-t-il.

Et si l’on regarde bien la carte on voit que loin de «donner du pouvoir aux régions», il s’agit de «couper les ailes aux régions».

Depuis 1982, un certain nombre de régions avaient commencé à acquérir une certaine légitimité. Des sondages montraient que certaines populations affichaient de plus en plus une «identité régionale». Bretagne, Alsace, Corse, Aquitaine, Auvergne, Limousin Midi-Pyrénées, Provence. Picardie…

Quelques «barons régionaux», à l’Association des Régions de France commençaient à parler de «nains politiques» et à se comparer à leurs collègues européens…

Valls le «Catalan», féru d’unitarisme français, n’ignore pas de par ses origines, que ça commence par une fierté régionale et 30 ans après, on réclame un référendum d’autodétermination…

Hollande, successeur des 40 rois qui ont fait la France, assume l’héritage et veut en bon père de famille le faire fructifier.

Méprisé en Europe, le pouvoir de Paris va taper du poing sur la table et montrer une fois de plus que «charbonnier est maître chez lui».

Le BIG BANG va donc consister à raboter toutes ces vélléités régionalistes en rebattant les cartes pour donner 30 ans de vie supplémentaires au centralisme français.

Regardons la carte :

Pour les Alsaciens, on les mélange avec les Lorrains.

Les Picards avec les Champenois.

On laisse les Bretons dans leurs 4 départements. Le cinquième coincé dans les Pays de Loire. Réclamer la réunification, ça les occupera.

Pour les Corses, pas de risque de contamination, ils sont assez loin du «continent».

La question occitane, non réglée depuis le 12 ème siècle et sporadiquement en révolte contre Paris est celle qui, malgré les apparences remet le plus en cause l’état français.

C’est pourquoi le traitement sera le plus sévère: l’écartèlement.

A Rhône-Alpes, on donnera l’Auvergne qui rejoindra ainsi la Drôme et l’Ardèche et quelques communes occitanes d’Isère.

On regroupera les Languedociens : rien de tel qu’une bonne rivalité Montpellier-Toulouse pour empêcher la renaissance d’un «pouvoir toulousain» anéanti il y a 900 ans au prix de multiples massacres et bûchers… Croisade contre les Albigeois, la première guerre moderne.

Ne pas renforcer l’Aquitaine, trop proche de l’Espagne et de ses Basques nationalistes, qui question économie, font trop rêver au nord de l’Adour. Qu’elle reste isolée.

Finalement, le Limousin qui avait coûté à la France, une guerre de 100 ans et toujours prêt à «résister» sous des apparences soumises. Rappelez-vous Georges Guingouin, Lo Grand…

Le Limousin sera noyé entre Poitou-Charentes et Centre, région garantie 100% Oïl, dans la plus grande région en superficie, mitoyenne avec l’Ile de France. On recréera à travers le Centre et le Poitou-Charentes, les chemins de l’invasion franque et capétienne. Par où, tout avait commencé pour la petite France en expansion, au temps glorieux des rois chevaliers…

C’est dans cette vaste «région» de Chartres à Barbezieux que se joue l’avenir de la réforme territoriale. Là se trouve la clé de voûte de tout le système.

Une nouvelle «réforme territoriale» «avec toujours une idée […] l’unité du pays, l’unité de la Nation », « la cohésion de la Nation, de la République »»…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s