Cellefroin / Cela Froïn, garanti occitan

« Cellefrouin est la dernière commune de Saintonge. Notre patois y est attaché. Le patois limousin commence à « Chalais », premier village de Saint-Claud», plaide l’élu qui ne s’est jamais senti à l’aise dans la communauté de Haute-Charente. » dans CL du 14/12/2010.

Malheureusement, c’est une erreur. A Cellefroin on parle le marchois, variété de l’occitan qui forme ce que certains linguistes nomment le « croissant ». L’enquête de Tourtoulon et Bringuier (1875) est très claire à ce sujet . De même l’Abbé Rousselot, dans « Les modifications phonétiques du langage étudiées dans le patois d’une famille de Cellefrouin », 1892, insiste sur le fait que le parler de Cellefroin n’est pas du saintongeais.

C’est donc un mauvais argument pour quitter la « Haute-Charente ». Quand à mettre en concurrence, les « lacs de Haute-Charente » et la mer,…

Pour renforcer l’attractivité de sa commune, ce maire devrait plutôt mettre en valeur son identité occitane.

En arborant un panneau en occitan « Cela« , ou « Cela Froïn » à l’entrée de la commune…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s